Partagez | 
 

 Histoire d'Etha.

Aller en bas 
AuteurMessage
Bubble
PNJ fourbe et méchant
avatar

Messages : 64
Pseudo habituel : LE Pouple

MessageSujet: Histoire d'Etha.   Jeu 25 Aoû - 15:43

« ETHA »


L'histoire de l'île d'Etha commence à devenir véritablement intéressante sous le règne de la reine Seyforth, bien connue pour son égocentrisme et sa célèbre phrase : "Etha, c'est moi." La civilisation se concentrait alors sur la moitié Est de l'île, la partie Ouest était donc vierge et encore inexplorée, les Ethiens n'étant pas réputés curieux. Ce fut donc la reine Seyforth qui ordonna une exploration en règle à l'Ouest, dans le projet d'agrandir son royaume. La mission partit donc, composée de braves préparés à faire face à une armée de cailloux, et même, éventuellement, à quelques arbres. ils n'avaient aucune idée de ce qu'ils allaient trouver.

Les Nami'swa, ainsi qu'ils se nommaient, étaient un peuple de nomades se déplaçant au grès des saisons. Ils vivaient des produits de la nature. Comme des barbares, autrement dit. Personne ne chercha jamais à en apprendre plus leur mode de vie, mais apprendre aux Nami'swa le leur devint rapidement une priorité pour les Ethiens. Et ils devinrent des "bienfaiteurs".
Commença alors la chasse aux hommes, femmes et enfants Nami'swa, d'un côté les brigades de la reine, de l'autre les marchands d'esclaves. Et je ne sais pas sur lesquels il aurait mieux valu tomber ...

Ils furent arrachés à leurs familles, traités comme des animaux par l'un ou l'autre camp, pour être vendus ou donnés là où on avait besoin de main d’œuvre. Un système fut instauré, après 8 ans de travail pour payer leur dette et remercier Etha de les avoir accueillis, les Nami'swa étaient libres. Enfin, libres ... Libres de continuer de travailler, pour peu qu'on veuille bien d'eux.
Cependant, pour certains chanceux que de riches familles en mal d'exotisme avaient recueillis, la règle ne s'appliquait pas. Ils n'avaient pas à travailler et étaient considérés par la loi comme enfant de leur famille d'accueil, à défaut d'être considérés comme tel par les autres enfants.

Les Nami'swa les plus jeunes au moment de l'Exode, comme ils l'appellent, n'ont aujourd'hui plus aucun souvenir de leur civilisation, ce qui ne les empêche pas d'être victimes de discriminations et autres passage à tabac dans la rue. Les plus âgés n'en sont pas privés non plus et, ayant perdus leur culture, leur identité et pour certains leur familles, la révolte gronde. Les rumeurs courent que la résistance se réunirait tous les soirs dans les Entrailles de la ville, sous la tutelle de quelques clandestins ; et que si on voulait la rejoindre, il fallait s'adresser à un certain Nelson qu'on pourrait trouver au pub du "Chemin de Fer", dans le quartier du Centre ...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silver-sea.forumgratuit.org
 
Histoire d'Etha.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« BEYOND THE SILVER SEA » :: 

♦ Encyclopédie

 :: Etha
-
Sauter vers: